C est quoi le programme PEACE (Presence, Attention, Ecoute, Concentration dans l’Enseignement)

La méthode P.E.A.C.E

 

1 – Qu’est que c’est ?

Le programme PEACE (Présence, Ecoute, Attention, Concentration dans l’Enseignement) a vu le jour en novembre 2014. PEACE est un programme de méditation laïque basé sur la méditation dite de Pleine Conscience ou de Pleine Présence, porté par l’Association pour la Méditation dans l’Enseignement (A.M.E). Il intègre entre autres des pratiques évaluées par le programme M.B.S.R (Mindfulness based Stress Reduction), des exercices corporels et de psychologie positive ainsi que des approches collaboratives.

Son éthique est de respecter et d’encourager les applications laïques de la méditation, dans le respect de la foi, des croyances et origines socioculturelles de chacun au sein des établissements scolaires, de la maternelle à l’enseignement supérieur.

2- Les constats :

Les principales problématiques de l’Education Nationale telles qu’elles sont régulièrement soulignées par les enquêtes nationales et internationales sont les suivantes :

– Inégalités scolaires qui tendent à réserver les diplômes aux milieux aisés
– Violences en milieu scolaire qui sapent toutes les missions de l’école
– Ségrégation scolaire qui voit diminuer la mixité sociale dans les établissements
– Compétition scolaire génératrice de stress chez les enfants et les familles
– Malaise des élèves et des enseignants

3 – Les effets attendus :

L’expérimentation de la pratique de PEACE a pour objectif de faire bénéficier les élèves et les équipes éducatives des effets positifs de la pratique de la méditation laïque, tant du point de vue des apprentissages que des relations interpersonnelles et du bien-être individuel de chacun.

Pour les élèves, l’objectif est de développer des liens de rapports à soi et à l’environnement à travers 5 axes :

• Le corps : santé, sensations internes, gestion des tensions
• Soi : confiance en soi, réduction du stress et de l’impulsivité
• Les savoirs : attention, concentration, mémoire, motivation
• Les autres : empathie, résolution des conflits, altruisme
• Le monde : ouverture, curiosité, tolérance

Pour les enseignants ou l’équipe éducative, l’objectif est d’expérimenter une approche et des outils de gestion de soi et de la classe basée sur la pleine présence, en abordant des thèmes tels que :

• Comprendre l’impact des émotions sur le corps, les fonctions cognitives, la présence et l’attention.
• Apprendre à identifier ses émotions et celles d’autrui, les nommer et les canaliser durant le temps d’apprentissage.
• Comprendre les mécanismes neurophysiologiques du stress, reconnaître les différents stress et l’impact sur les facultés cognitives, relationnelles et le climat scolaire.
• Repérer les comportements « à problème » : hyperactivité, autisme, comportement asocial, harassement, violence… et l’influence sur l’environnement scolaire et le collectif.
• Intégrer progressivement les valeurs altruistes et collaboratives dans l’enseignement.

4 – Lieu d’intervention :

PEACE est proposé durant le temps scolaire. Ce programme a une dimension inter-degrés : de la maternelle à l’enseignement supérieur. Il s’intègre dans les temps de vie de classe ou d’étude. Mais peut aussi se faire en centre de loisirs, ou en extra-scolaire ou encore dans tous les établissements qui accueillent des élèves.

5 – Modalités :

1. Un intervenant, formé à la pratique Peace, guide la pratique pour les élèves et leurs enseignants pendant 10 à 15 minutes.
2. Fréquence : De 2 à 3 fois par semaine minimum.
3. Période expérimentale : 10 semaines

Continuité : à la suite des 10 semaines, plusieurs options s’offrent à l’établissement :

• L’intervenant Peace revient 1 fois tous les 15 jours afin de continuer la pratique.
• Les enseignants se forment au programme Peace.
• L’association co-construit un projet d’école avec l’établissement, selon des modalités à définir ensemble.

6 – Résultats études :

De nombreuses, études sont menées à échelle internationale, notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, qui démontrent les bienfaits de la Mindfulness (Pleine Conscience) dans une liste croissante de domaines tels que la santé, l’enseignement, le management… à titre personnel et professionnel.

Ces études démontrent des améliorations en ce qui concerne :

• rapport au corps – santé, acceptation de son corps, gestion de ses émotions ;
• rapport à soi – confiance en soi, réduction du stress, de l’anxiété et de l’impulsivité ;
• rapport aux savoirs – attention, concentration, mémoire, motivation ;
• rapports aux autres – bonnes relations, empathie, résolution des conflits, altruisme ;

Résultats de nos interventions A.M.E :

– 52% des enfants se sentent mieux qu’avant à l’issue de cette expérimentation.
– Plus de 82% des enfants se ressentent plus calmes à l’issue du cycle des méditations.
– Plus de 70% des enfants constatent avoir développé leur attention et concentration grâce à la méditation.
– Plus de 69% des enfants reconnaissent être davantage bienveillants envers eux-mêmes.
– Plus de 73% des enfants s’estiment être davantage bienveillants envers les autres.
– Plus de 55 % des enfants parviennent, grâce à la méditation, à mieux vivre et exprimer leurs émotions.
– 65% des enfants ont continué à pratiquer la méditation au moins une fois par semaine.
lus de 82% des enfants se ressentent plus calmes à l’issue du cycle des méditations.

 

7 – Quelques références :

– Baer, R. A., Smith, G. T. & Allen, K. B. (2004). Assessment of mindfulness by self-report: The Kentucky Inventory of Mindfulness Skills. Assessment, 11(3), 191-206.
– Brown, K.W. & Ryan, R.M. (2003). The benefits of being present: Mindfulness and its role in psychological well-being. Journal of Personality and Social Psychology, 84, 822-848.
– Carlson, L.E. & Brown, K.W. (2005). Validation of the Mindful Attention Awareness Scale in a cancer population. Journal of Psychosomatic Research, 58, 29-33.
– Davidson, R.J., & Begley, S. (2012). The Emotional Life of Your Brain: how its unique patterns affect the way you think, feel, and live–and how you can change them. USA: Pearson.
– Greco, L., Baer, R.A., & Smith, G. T. (2011). Assessing mindfulness in children and adolescents: Development and validation of the child and adolescent mindfulness measure (CAMM). Psychological Assessment, 23, 606-614.
– Hudnall Stamm, B. (2009). Professional Quality of Life: Compassion Satisfaction and Fatigue. Version 5 (ProQOL). www.isu.edu or www.proqol.org.
– McCullough, M.E., Emmons, R. A., & Tsang, J. (2002). The grateful disposition: A conceptual and empirical topography. Journal of Personality and Social Psychology, 82, 112-127.
http://www.tauckfamilyfoundation.org.